A l'arrivée en France, deux démarches doivent être très rapidement effectuées : elles sont indispensables pour le bon déroulement du séjour et être en règle avec les dispositions françaises concernant l'immigration.

A l'arrivée en France, deux démarches doivent être très rapidement effectuées : elles sont indispensables pour le bon déroulement du séjour et être en règle avec les dispositions françaises concernant l'immigration.

1 - Confirmer son inscription auprès de l'établissement qui vous accueille, université ou école.

2- Faire établir une carte de séjour "étudiant", si votre séjour d'étude est supérieur à 3 mois et que n'êtes pas ressortissant de la Communauté Européenne.

Confirmer son inscription à l'université ou dans l'établissement choisi.

C'est obligatoire pour tous les étudiants. L'inscription dans l'enseignement supérieur français est annuelle et individuelle. La procédure est identique dans toutes les Universités, et propre à chacun des autres établissements.

A l'Université, l'inscription définitive comprend deux parties :

L'inscription administrative : Important : l'étudiant doit alors demander une attestation qui sera exigée pour l'obtention de sa carte de séjour. Ces formalités d'inscription se traduisent par la délivrance de la carte d'étudiant.

L'inscription pédagogique : Cette seconde partie de l'inscription concerne directement l'enseignement et la validation des contrôles de connaissances.

Les autres établissements d'enseignement supérieur fixent librement leurs procédures d'inscription, qu'ils communiquent normalement aux étudiants concernés avant leur départ. Il faut être très attentif notamment aux pièces demandées, la présentation d'originaux étant souvent exigée.

La carte de séjour

La seconde démarche essentielle et obligatoire qu'il faut effectuer dès votre arrivée concerne l'établissement de votre carte de séjour. Cette formalité concerne l'ensemble des étudiants internationaux, à l'exception des ressortissants de la Communauté Européenne.

L'étudiant étranger qui vient en France poursuivre des études d'une durée supérieure à trois mois, doit en effet obligatoirement solliciter, auprès de la préfecture de son domicile, une carte de séjour temporaire portant la mention "étudiant". La durée de validité de cette carte de séjour temporaire est limitée à la validité du passeport et elle ne peut excéder la durée des études. Elle est valable un an au plus mais peut bien sûr être renouvelée.

Les préfectures ont mission de vérifier que le demandeur de la carte effecture réellement des études. En savoir plus...