Cette liste est donnée à titre indicatif et peut varier d'un pays à l'autre.

Cette liste est donnée à titre indicatif et peut varier d'un pays à l'autre.

1 - Un passeport

La durée de validité du passeport doit correspondre à la durée du visa demandé.

2 - Un justificatif d'inscription

Ce justificatif peut être : La réponse positive à la demande d'admission préalable, ou une attestation de pré-inscription dans un établissement d'enseignement supérieur public ou privé. Le document doit préciser le niveau d'études et la filière choisie. Dans le cas d'un établissement privé, l'attestation doit indiquer le nombre d'heures de cours et certifier que les frais d'inscription ont été intégralement payés.

3 - La justification d'un minimum de ressources

Le montant minimum de ressources à justifier est fixé par chaque Ambassade de France. Son montant est de l'ordre de 460 Euros par mois de séjour effectif. Pour les étudiants boursiers : une attestation précisant le montant et la durée de la bourse, sur papier à en-tête de l'organisme qui l'octroie.

Si les ressources sont assurées par une personne résidant en France : une prise en charge signée, la photocopie du titre d'identité du garant, la justification de ses ressources (3 derniers bulletins de salaire et dernier avis d'imposition par exemple).

Si les ressources proviennent de l'étranger : la justification de l'ouverture d'un compte bancaire par lequel les fonds doivent obligatoirement transiter et l'engagement de versement du répondant, traduit en français et portant une signature légalisée, ou une attestation de versements de fond émanant des autorités du pays d'origine.

Les mineurs (moins de 18 ans) doivent fournir une autorisation de la personne ou des personnes investies de l'autorité parentale.

4- Vaccinations obligatoires

Dans le certains cas, le consulat peut exiger une preuve de vaccination (fiévre jaune, choléra...) pour délivrer le visa lorsque la situation sanitaire du pays de départ le justifie.